Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Jean-Sébastien Sauriol et Ice Driving Canada lancent une équipe de course !

Jean-Sébastien Sauriol et Ice Driving Canada lancent une équipe de course !

Vendredi 18 décembre 2020 par Eliane Gilain
Crédit photo: Stéphane Deyglun

Crédit photo: Stéphane Deyglun

Jean-Sébastien Sauriol, qui est à la tête de l’école Ice Driving Canada depuis plus de 6 ans, a annoncé en primeur au Magazine Pole-Position qu’il démarrait une équipe de course, une nouvelle division de son école de conduite sur glace. Sauriol et son équipe offriront un format clé en main pour ceux qui aimeraient piloter une Audi RS3 LMS TCR dans des championnats d’Endurance ou Sprint.

Pour Sauriol, ce projet est d’autant plus important qu'il souhaite que son écurie soit la plus québécoise possible en trouvant des employés et des pilotes de la province. D’ailleurs, il sera lui-même derrière le volant lors des épreuves d’Endurance. L'ancien pilote de monoplace nous a révélé les détails de cette équipe, qui se veut éventuellement voluer vers une filière...

Jean-Sébastien, dans quelles séries allons nous voir ta nouvelle équipe, Ice Driving Canada ?

« Nous allons avoir deux voitures qui évolueront dans des championnats d’endurance tels que l’American Endurance Racing (AER), le 24H Series, le World Racing League (WRL), etc. Mais nous n’écartons pas l’idée de rouler en Championnat canadien des voitures de tourisme (CTCC) ou une autre série canadienne qui pourrait voir le jour pour les GT et Touring Car. Nous aurons entre 3 et 4 pilotes par voiture, selon les séries et les événements. Cependant, nous avons perdu un temps fou en raison de la Covid-19, alors pour l’instant nous partons d’une feuille blanche. Nous sommes conscients que nous ne sommes pas dans une période économiquement idéale pour lancer une équipe de course, mais nous aimerions faire travailler des gens du Québec; des mécaniciens, des ingénieurs, des pilotes, etc.»

L'équipe souhaite offrir aux pilotes un format clé en main. De quoi s’agit-il exactement ?

« Nous allons prendre en charge les gens qui désirent débuter en course, et leur offrir du coaching. Dans certaines séries d’Endurance, il est permis aux coachs d’être assis dans un banc passager lors des essais du vendredi. Notre but sera donc d’aider les pilotes à découvrir les pistes, que je connais déjà grâce à mon expérience en sport automobile. Nous allons également offrir une école de pilotage pour faciliter le processus de licence et démocratiser la course automobile. Le but est de bâtir des relations à long terme avec les clients et de les amener à courir dans les meilleures séries d’Endurance. »

Quel est l’objectif de ton équipe à long terme ?

« Pour l’instant, le but est de servir les gens qui aimeraient courir dans des séries de niveau amateur. Il y a là un fort potentiel pour une équipe et un vrai intérêt de la part de nouveaux pilotes. Mais mon but d’ici 2022 serait une participation en SRO (les séries World Challenge Amérique) ou IMSA Michelin Pilot Challenge en GT4. J’aime voir loin et, pourquoi pas la série IMSA WeatherTech en GT3 ou bien même Le Mans ! La catégorie GT3 deviendra moins dispendieuse avec le changement des règlements et les voitures sont fiables et solides. Pour l’instant, on ne veut pas s’engager en IMSA ou SRO à temps plein car nous avons encore nos preuves à faire, mais ce n’est pas impossible que nous fassions quelques épreuves dans ces séries dès la saison prochaine.»