Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

La F1 annonce un calendrier 2021 de 23 courses; le GP du Canada aurait lieu le 13 juin

La F1 annonce un calendrier 2021 de 23 courses; le GP du Canada aurait lieu le 13 juin

Mardi 10 novembre 2020 par Philippe Brasseur
Crédit photo: WRI2

Crédit photo: WRI2

Les organisateurs du championnat du monde de Formule 1 ont dévoilé ce mardi le calendrier de la saison 2021. Celui-ci est provisoire et comporte 23 Grands Prix. La saison devrait en principe débuter en Australie le 21 mars pour se terminer à Abou Dhabi le 5 décembre. Elle inclura la toute première course de championnat du monde de F1 présentée en Arabie saoudite.

Cette annonce fait suite à une année sans précédent pour la Formule 1 au cours de laquelle les bouleversements liés au Covid-19 ont forcé les organisateurs à faire l’impasse sur presque toutes les épreuves hors Europe, ajouter à la hâte de nouvelles courses et finalement présenter un calendrier 2020 révisé de 17 événements. La F1 avait finalement débuté sa saison près de deux mois après d’autres séries internationales comme le NASCAR.

« Les plans pour 2021 impliquent un dialogue approfondi avec tous les promoteurs et leurs autorités locales et nationales à un moment d’incertitude permanente » précise-t-on du côté des autorités de la F1. « La Formule 1 et la FIA ont mis en place de solides mesures de santé et de sécurité pour permettre à la saison 2020 révisée de redémarrer et de fonctionner efficacement. Nos hôtes pour 2021 ont été rassurés par notre retour en toute sécurité à la compétition cette saison et sont confiants que les plans et procédures que nous avons mis en place nous permettront de revenir à un niveau de normalité pour la saison 2021 ».

Derrière ce beau discours rempli d’optimisme, de nombreuses épreuves apparaissent comme très incertaines à ce jour, à l’image du premier Grand Prix prévu en Australie le 21 mars, dans un pays où, comme le Canada, les mesures gouvernementales pour empêcher les voyageurs de circuler librement sont importantes.

La quatrième course au calendrier, qui devait être le Vietnam, devrait plutôt voir la F1 retourner au Portugal, sur le circuit de Portimao utilisé pour la 1ère fois le mois dernier. L’absence du Vietnam au calendrier 2021 n’a rien à voir avec le Covid-19, ce sont plutôt des problèmes politiques internes au pays qui provoquent cette situation.

Les Grands Prix d’Espagne le 9 mai et du Brésil le 14 novembre sont quant à eux sujets à la signature d’un nouveau contrat avec les autorités de la F1. Au Brésil, il semble que le circuit d’Interlagos à Sao Paulo pourrait bénéficier d’une entente d’une seule année, avant que Rio de Janeiro ne finalise la construction de son nouveau site, qui a pris beaucoup de retard en raison de problèmes liés au respect des normes environnementales.

Le retour du Grand Prix des Pays-Bas aura finalement lieu début septembre, une semaine après Spa-Francorchamps et une avant Monza, et non plus début mai comme cela aurait dû être le cas en 2020.

Enfin, le Grand Prix du Canada est annoncé pour le 13 juin, une semaine après Bakou, en Azerbaïdjan. À ce stade-ci, avec les restrictions gouvernementales actuelles, il ne pourrait tout simplement pas avoir lieu. Est-ce que cela changera d’ici le printemps prochain ? Impossible à prédire mais la F1 n’a aucun intérêt à venir en Australie et au Canada pour des événements à huis clos. Trop de dépenses de déplacement pour trop peu de revenus.

On peut donc se dire que Melbourne et Montréal font eux aussi partie des événements à confirmer, d’autant que les autorités de la F1 ont été clairs : ils veulent le retour des fans dans les estrades ! « Comme nous l'avons déjà dit, nous nous attendons à ce que les fans reviennent pour la saison 2021 et que le calendrier ressemble à la saison 2020 initialement prévue. Nous continuerons à travailler en étroite collaboration avec nos promoteurs et partenaires et attendons avec impatience le début de la saison le 18 mars 2021 en Australie » est-il précisé dans leur annonce.

Chase Carey, président-directeur général de la Formule 1, a ajouté : « nous sommes heureux d'annoncer le calendrier provisoire de la Formule 1 2021 après de longues conversations avec nos promoteurs, les équipes et la FIA. Nous prévoyons des événements 2021 avec des fans qui offrent une expérience proche de la normale et nous nous attendons à ce que nos contrats soient honorés. Nous avons prouvé que nous pouvons voyager et organiser nos courses en toute sécurité et nos promoteurs reconnaissent de plus en plus la nécessité d'aller de l'avant et de gérer le virus. En fait, de nombreux hôtes veulent utiliser notre événement comme plateforme pour montrer au monde qu'ils avancent ». Le monde qui avance ? Cela cadre-t-il vraiment avec la vision des politiciens québécois actuellement au pouvoir ?

À noter par ailleurs que le projet de seconde épreuve aux États-Unis, à Miami plus précisément, ne semble plus d'actualité. Le Grand Prix de Miami aurait dû intégrer le calendrier l'an prochain. Enfin, Imola, le Mugello, le Nürburgring et Instanbul deviennent des épreuves en réserve advenant l'annulation de courses hors Europe. Ils n'ont cependant pas été évoqués dans l'annonce des autorités de la F1.


Calendrier F1 2021 (provisoire) :

21 mars : Australie (Melbourne)
28 mars : Bahreïn (Sakhir)
11 avril : Chine (Shanghai)
25 avril : À annoncer (Portugal, Portimao ?)
9 mai : Espagne (Barcelone) - À confirmer…
23 mai : Monaco (Monte-Carlo)
6 juin : Azerbaïdjan (Bakou)
13 juin : Canada (Montréal)
27 juin : France (Le Castellet)
4 juillet : Autriche (Spielberg)
18 juillet : Grande-Bretagne (Silverstone)
1er août : Hongrie (Budapest)
29 août : Belgique (Spa-Francorchamps)
5 septembre : Pays-Bas (Zandvoort)
12 septembre : Italie (Monza)
26 septembre : Russie (Sotchi)
3 octobre : Singapour (Marina Bay)
10 octobre : Japon (Suzuka)
24 octobre : États-Unis (Austin)
31 octobre : Mexique (Mexico)
14 novembre : Brésil (Sao Paulo) - À confirmer…
28 novembre : Arabie Saoudite (Djeddah)
5 décembre : Abou Dhabi (Yas Marina)