Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

À défaut d'événements sur piste, des courses IMSA, F1 et NASCAR virtuelles ce week-end !

À défaut d'événements sur piste, des courses IMSA, F1 et NASCAR virtuelles ce week-end !

Vendredi 20 mars 2020 par Eliane Gilain
Crédit photo: IMSA

Crédit photo: IMSA

Comme tous les autres domaines, le sport automobile est profondément chamboulé par l’état d’urgence mondiale qui secoue le monde. Toutefois, de nombreuses séries internationales ont trouvé une manière de contrer l’ennui de la quarantaine, tant pour les fans que pour les pilotes : des courses sur simulateur.

En plus d'un Grand Prix de Bahreïn et une course NASCAR virtuels, ce week-end verra demain, samedi 21 mars, l’IMSA proposer aux fans de suivre la course reportée du Super Sebring. Détail qui différencie cet événement des autres, les pilotes de WeatherTech Championship et Michelin Pilot Challenge sont conviés à une course de 90 minutes utilisant des voitures GTLM, virtuelles bien sûr.

Tout cela en attendant que l’événement réel, plus exactement les 12 Heures de Sebring pour les concurrents du WeatherTech SportsCar et la course de 2 heures pour ceux du Michelin Pilot Challenge, ne soit repris en novembre prochain. Parmi les participants, trois Canadiens bien connus participeront à cette course virtuelle : les Ontariens Roman De Angelis et Daniel Morad, en plus du Québécois Bruno Spengler. Ce dernier participe déjà à des ligues de courses virtuelles, on peut donc s'attendre à le voir performer dans cet exercice.

« Je trouve que c'est une super idée de la part de l'IMSA d'organiser une course officielle avec presque tous les pilotes pendant cette période difficile et compliquée pour tout le monde » affirme Bruno Spengler. « C'est très important que chacun reste chez soi et écoute les consignes qui sont données, et IMSA en profite pour organiser quelque chose de professionnel où on sera réuni pour faire une belle course retransmise en direct, ce que j'applaudis. iRacing est la meilleure plateforme d'entraînement pour un pilote de course pour rester en forme lors d'une période comme celle-ci » précise l'ancien champion de DTM et pilote officiel BMW.

Spengler conclut en disant que, « je suis très heureux de faire cette course, je pense que ça va être un beau spectacle. Nous avons déjà vu plusieurs courses sur iRacing qui ont été intéressantes à voir à la télé, et avec le cru de pilotes pour la course de samedi, ça va être encore mieux. J'ai hâte d'y être et je remercie IMSA d'avoir organisé cela ».

« Je pense que le fait qu’IMSA prenne une initiative de garder les pilotes et les fans occupés par ces temps incertains est très bien » nous a pour sa part confié Roman De Angelis, champion 2019 de la Coupe Porsche GT3 Canada. « La plupart des pilotes s’entendent pour dire qu’une fois que nous sommes dans notre "zone" de concentration sur un simulateur, c’est presque le même genre d’émotion que nous avons qu'en course normale. Cette épreuve nous sort de notre ennui et nous aide également à rester alerte, en plus d’avoir du plaisir !» ajoute-t-il.

Pour Daniel Morad, le simulateur est bien plus qu’un jeu en ligne : « dans ces circonstances exceptionnelles, c’est bien de pouvoir donner aux fans de sport automobile de l’action en piste, même si c’est par simulateur. Je me pratique plusieurs heures par jour depuis le début de la quarantaine engendrée par le coronavirus et je peux vous affirmer qu’il y aura beaucoup d’action demain ».

Pour suivre cet événement virtuel, sachez qu'il y aura une émission spéciale sur la page Facebook "The Torque Show", animée par Justin Bell et Tommy Kendall à compter de 13h30. Le départ du Sebring Super Saturday sera donné à 14h30. Vous pourrez regarder la course sur les chaînes YouTube et Twitch de iRacing.

De son côté, NASCAR a annoncé il y a quelques jours que les courses remises à plus tard seraient, pour l’instant, effectuées en ligne. Une manière de garder un minimum d'attention des fans jusqu'en mai, sachant bien entendu que L'organisation américaine étudie présentement toutes les options possibles pour reprendrent les véritables épreuve smanquées sur la piste plus tard dans la saison, une fois cette crise atténuée.

La première course virtuelle présentée sera celle de Homestead-Miami, ce dimanche 22 mars. Kyle Busch fait partie des participants, tout comme Denny Hamlin. L’épreuve sera diffusée à 13h30 sur l’application Fox Sport et sur la chaîne FS1.

La Formule 1 adopte également le E-Sport, alors que le Grand Prix de Bahreïn virtuel sera présenté ce dimanche 22 mars à 16h. La nouvelle ligue, appelée F1 Esports Virtual Grand Prix, utilisera le jeu F1 2019 pour PC. Les fans pourront regarder tous les Grand Prix virtuels sur la chaîne YouTube de la F1, ainsi que sur la chaîne Twitch ou la page Facebook de la série. L’épreuve sera de 28 tours, soit 50% de l’épreuve réelle.

Les organisateurs de Formule 1 procéderont apparemment de cette manière jusqu’à ce que les courses réelles reprennent. Après l'annulation du Grand Prix de Monaco hier, le coup d’envoi de la saison devrait être donné lors du Grand Prix du Canada, si celui-ci n'est pas annulé. Le projet de débuter la semaine précédant l'épreuve de Montréal, en Azerbaïdjan le 7 juin, apparaît quant à lui peu probable.