Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

1er décembre : Création de la Scuderia Ferrari

1er décembre : Création de la Scuderia Ferrari

Dimanche 1er décembre 2019 par René Fagnan
Crédit photo: Ferrari.com

Crédit photo: Ferrari.com

Enzo Ferrari a fondé la Scuderia Ferrari, qui signifie “Équipe Ferrari”, le 1er décembre 1929.

Les amateurs connaissent bien l’histoire du mythique Enzo Ferrari, créateur des voitures sport les plus réputées sur la planète. Par contre, on connaît un peu moins l’histoire de sa première vie ; celle durant laquelle il a développé ses talents d’ingénieur, de gestionnaire et de visionnaire.

Enzo Ferrari est né le 18 février 1898 bien que son certificat de naissance indique le 20 février, car son père n’avait pu se rendre à la mairie de Modène le 18 à cause d’une importante chute de neige.

Après avoir servi dans l’armée italienne durant la Première Guerre mondiale, Enzo Ferrari trouve du travail chez C.M.N. ; une petite entreprise qui construit des automobiles située près de Milan. Il découvre ensuite le sport automobile et commence à courir. Bon pilote, il décroche quelques beaux succès et en 1920, il joint les rangs d’Alfa (Anomica Lombardo Fabbrica Automobili). Il gagne même son premier Grand Prix en juin 1923 sur le circuit de Savio.

Par contre, la mort d’Antonio Ascari, survenue en 1925, le démotive considérablement. Alfa profite du triste évènement pour se retirer officiellement du sport automobile. Enzo Ferrari, qui s’occupait de la préparation et du développement des bolides italiens, décide alors de prendre les choses en main.

Le 1er décembre 1929, il fonde la Scuderia Ferrari dont l’objectif est de préparer des voitures afin de faire courir les riches clients d’Alfa Romeo qui ne peuvent plus compter sur les services de l’usine. Ferrari signe des ententes avec plusieurs pilotes amateurs, mais aussi avec des pilotes professionnels de grand talent comme Giuseppe Campari et le légendaire Tazio Nuvolari.

Enzo Ferrari trouve un bâtiment où son équipe peut préparer et entretenir les bolides, et achète des camions pour les transporter aux quatre coins de l’Europe. L’équipe connaît du succès. À un certain moment, la Scuderia Ferrari fait rouler une cinquantaine de pilotes occasionnels et à temps plein !

En 1930, Achille Varzi gagne la Targa Florio aux commandes d’une Alfa P2 de la Scuderia Ferrari. En 1932, Nuvolari remporte le titre de Champion d’Europe de Grands Prix avec deux victoires en trois épreuves. Au fil des ans, l’équipe dirigée par Enzo Ferrari va remporter la victoire à huit occasions en Grands Prix. Notons que la Formule 1 proprement dit n’existait pas encore à cette époque ; on parlait uniquement d’épreuves de Grand Prix. Les premiers Grands Prix ont été organisés d’une ville à une autres, puis ils se sont déplacés vers des circuits automobiles qui, souvent, empruntaient des routes nationales.

En 1938, un an avant le début de la Deuxième Guerre mondiale, Alfa Romeo récupère ses voitures et ravive son département de compétition, cette fois sous le nom d’Alfa Corse. Enzo Ferrari accepte de prendre la direction du département et liquide la Scuderia Ferrari.

C’est à cette époque qu’Enzo Ferrari conçoit sa première voiture de course pour le compte d’Alfa Romeo. En 1939, il coupe les liens avec l’entreprise et crée sa propre marque, Ferrari SpA, dans la petite ville de Maranello. Par contre, ce n’est qu’en 1946, après la fin de la guerre, que Ferrari produit sa première voiture de course à son nom. La Ferrari 125 S à moteur V12, conçue par l’ingénieur Gioachino Colombo, remporte sa première victoire le 20 mai 1947 au Grand Prix de Rome.

Le 21 mai 1950, la Scuderia Ferrari participe à son premier Grand Prix de Formule 1 à Monaco. Depuis, l’écurie fondée par Enzo Ferrari a disputé 991 Grands Prix en 70 saisons en F1, et a remporté 238 victoires, 228 pôle positions et 769 podiums.