Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Après 15 ans d’absence : Yves Barbe de retour en Championnat canadien des Rallyes ! (+ vidéo)

Après 15 ans d’absence : Yves Barbe de retour en Championnat canadien des Rallyes ! (+ vidéo)

Jeudi 23 mai 2019 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Test Racing

Crédit photo: Test Racing

Multiple champion du Québec des Rallyes, auteur de 3 victoires en Coupe nord-américaine et Championnat canadien dans les années 1990, le pilote lavallois Yves Barbe, 66 ans, va sortir de sa retraite dans quelques semaines, afin de disputer le Rallye Baie-des-Chaleurs. Ian Guité sera son co-pilote et le duo évoluera aux commandes d'une Subaru WRX STI de l'équipe championne canadienne 2018, Test Racing.

Dans la nouvelle édition du magazine Pole-Position parue avant-hier, nous avons levé le voile, en primeur, sur ce retour. Tel que mentionné dans le magazine, voir un pilote sortir de sa retraite au bout de 15 ans est pour le moins inhabituel et valait bien une entrevue exclusive...

Yves, nous avons évoqué brièvement dans le magazine ton retour à la compétition, mais qu'en est-il exactement ?

Il n’y a pas de fumée sans feu ! Depuis mon retrait en 2004, je me suis consacré à ma famille. Camping, pêche, VTT. Consolider mon hypothèque, mon travail chez Mercedes-Benz Laval, où j’œuvre depuis 30 ans. Et voir grandir mes petits enfants. Mais depuis 2 ans, j’ai eu le malheur d’assister à quelques rallyes comme spectateurs. GROSSE ERREUR ! J’ai rencontré plusieurs fans de mon époque, qui souhaitaient me voir revenir en compétition. Je n’envisageais absolument pas cette alternative, mais au fil du temps l’idée me revenait sans cesse en tête. Ma rencontre avec Mathieu Dubé, le propriétaire de l'équipe Test Racing, m’a convaincu. La location d’une voiture était une alternative intéressante et me faciliterait le travail. À l’époque où je disputais le championnat canadien, je devais tout faire. Préparer la voiture, courir les commanditaires, faire les promotions, les expositions, etc.  Aujourd’hui, je n’aurais plus l’énergie de faire tout ça.

Pourquoi louer une voiture de Test Racing ?

J’ai regardé cette jeune équipe depuis 2 ans, et ils forment une structure solide, bien préparée et axée sur la fiabilité des voitures sans pour autant sacrifier la performance. Ils sont professionnels et très méticuleux. Le titre de championnat canadien remporté par Karel Carré et la deuxième place de Simon Vincent confirment l’excellente préparation de ces bolides. Ce qui est ironique, c’est quand j’ai commencé à faire du rallye, Mathieu Dubé avait 8 ans. Fils de Philippe Dubé (excellent pilote) et de Denyse Moisan (super bénévole du rallye au Québec et longtemps impliquée au Perce-Neige), Mathieu a trempé dedans, comme on dit. Aujourd’hui, il se trouve à la tête d’une entreprise de préparation de voitures de rallye et son professionnalisme démontre qu’il n’a rien à envier à d’autres préparateurs. J’ai visité ses ateliers et c’est impressionnant.

Nous avons levé le voile dans le magazine en indiquant que tu feras ton retour au prochain baie-des-Chaleurs (programme offficiel dans cette édition de Pole-Position), mais avec qui feras-tu équipe ?

Je me lance effectivement au Rallye Baie des Chaleurs. C’est sûr que je m’attaque au rallye le plus difficile et le plus imprévisible du championnat canadien. Ses routes sont sournoises, piégeuses et très changeantes selon les conditions climatiques. Mais ce rallye à quelque chose d’unique : un amalgame d’émotions d’un extrême à l’autre. Autant il t’emballe par son authenticité, autant il te détruit par ses difficultés. Et seul un bon résultat te donne la satisfaction d’avoir réussi l’impensable là-bas. Donc, je me devais de trouver un copilote qui connait bien ce coin de pays. C’est Ian Guité qui va me guider lors de cette épreuve. Il est natif de Maria et a fait ce rallye à plusieurs reprises. Il est très talentueux.

Quelles sont tes attentes pour ton retour ?

Voilà la question ultime !  En fait, je ne sais pas vraiment. J’ai 66 ans. Et malgré que je suis encore en forme, ça fait plus de 15 ans que je n’ai pas piloté en rallye. En plus, je n’ai qu’une petite expérience des notes de passage. Ma force dans le temps, c’était la mémoire des routes. Nous conduisions à l’aveugle, où l’instinct nous guidait, et l’anticipation nous permettait un meilleur classement. Avec les notes, tout est précis dans le cahier et tu dois te fier au copilote comme à un GPS en ville. Sauf, que ça se passe beaucoup plus vite ! J’ai donc une adaptation à faire et je ne crois pas y arriver en un seul rallye. Finir serait acceptable. ce retour représente quand même beaucoup d'inconnues : une nouvelle voiture que je ne connais pas et que je n’ai pas l’opportunité de tester avant, un nouveau copilote, un manque d'essais évident et les réflexes d’un gars du troisième âge ! Bon, ça semble peut-être absurde dit comme ça, mais il y a beaucoup d’impondérables à assimiler. Un Top 10 serait une bénédiction. Souhaitons que les dieux de la course soient de mon bord.

Est-ce un vrai retour en compétition ou simplement l’histoire d’un rallye ?

Bon soyons clair, on va d'abord voir comment ça va se passer au BDC. Comment vais-je me sentir et répondre à la nouvelle réalité du rallye moderne. J’ai envie de m’amuser et de satisfaire ma nostalgie des années 1990. Je vais peut-être déchanter rapidement. Mais j’ai envie d’essayer. Et comme ça coûte la peau des fesses (faut pas se le cacher), j’ai l’intention de faire deux rallyes cette année. Le BDC et Charlevoix. Je suis à la recherche de commanditaires et c’est ce qui décidera ultimement combien je vais faire de rallyes. Je ne disputerai sûrement pas toutes les épreuves qui restent au calendrier 2019 du championnat canadien. Peut-être d'ailleurs qu’un seul rallye me ramènera sur terre ! Ou la passion fera son chemin lentement mais sûrement. Il y a trop d’interrogations à ce moment-ci.

En ce moment, appréhendes-tu de prendre le départ à new Richmond, le 28 juin prochain ?

C’est une sensation étrange. On a toujours dit que le rallye c’est comme une grande famille. Aujourd’hui, je le réalise encore plus. Faire équipe avec Ian Guité (37 ans, à gauche sur la photo ci-dessus) Test Racing (Mathieu Dubé, au centre de la photo, la trentaine aussi) et moi 66 ans, c’est comme un choc des générations qui s’unissent pour vivre le même rêve, la même passion. C’est une sensation tellement gratifiante, qu’elle est belle à partager, à assouvir et à propager. Montrer que la plus belle discipline automobile au monde, le rallye, est une tradition d’excellence de multiples passionnés qui caressent la fierté de réussir l’impossible, dans une discipline extraordinaire. C’est pour moi, une satisfaction indescriptible d’y participer. Je ne sais pas qu’elles seront les résultats de cette association, mais elle ne demande qu’a être concrétisée pour en promouvoir la valeur et la richesse.


*** Découvrez les pages spéciales formant le programme officiel du rallye Baie-des-Chaleurs 2019 dans la nouvelle édition de Pole-Position Magazine : cartes et itinéraires des spéciales accessibles aux spectateurs, horaire, infos pratiques, stats, etc. Et dans le vidéo ci-dessous, revoyez quelques-uns des temps forts de la carrière d'Yves Barbe dans les années 1980-1990-2000, en rallye canadien...