Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

ePrix de Monaco : Vergne l'emporte, premier podium pour Massa et déception pour Rzadzinski en I-Pace (+ vidéo)

ePrix de Monaco : Vergne l'emporte, premier podium pour Massa et déception pour Rzadzinski en I-Pace (+ vidéo)

Dimanche 12 mai 2019 par Eliane Gilain
Crédit photo: FIA Formula E

Crédit photo: FIA Formula E

Jean-Éric Vergne (Techeetah) est devenu le premier pilote à décrocher une seconde victoire cette saison en Formule E, alors que les 8 épreuves précédentes avaient vu 8 vainqueurs différents. L’ex-pilote de Formule 1 Felipe Massa (Venturi) est quant à lui monté sur le podium pour la première fois en Formule E, derrière la recrue Oliver Rowland (Nissan e.dams), qui continue d’impressionner.
 
En tête du début à la fin, Jean-Éric Vergne a repris sa place parmi les candidats au titre avec cette victoire, qui l'a propulsé en tête du championnat, un point devant son coéquipier André Lotterer et 6 devant Robin Frjns (Virgin). « En tant que pilote, c’est toujours un rêve de se retrouver ici (sur la plus haute marche du podium) » déclarait Vergne après sa victoire. « Je n’avais encore jamais signé un podium à Monaco… Je me souviens de toutes les légendes qui ont monté sur ce podium et de tous les moments difficiles que j’y ai connu en F1, alors d’être ici aujourd’hui est très spécial pour moi » a-t-il ajouté, avant de se confier quant à l'issue du championnat qui compte encore 4 courses : « Rien n’est certain jusqu’à la toute fin de la saison. Ça sera très difficile. Évidememnt, c’est le meilleur des scénarios que d’avoir pu prendre la première position au classement, mais ce n’est pas une situation confortable pour autant ! Je suis le meilleur exemple de comment tout peut changer rapidement. Je suis arrivé à Monaco en 6ème position au championnat et je repars meneur. Rien n’est garanti en Formule E ! ».
 
Felipe Massa était lui aussi très heureux de ce podium très significatif puisque c'est son 1er dans la série, lui qui est résident de Monaco et pilote pour une écurie monégasque. « Je n’avais aucun doute de ce que je pouvais accomplir » de dire l’ex-pilote Ferrari F1.  « La course s’est déroulée de façon très respectueuse. J’aurais pu monter sur le podium avant cette course, mais malheureusement, des imprévus sont toujours arrivés jusqu'ici » a-t-il tenu à rappeler.
 
La recrue de l'équipe Nissan e.dams, Oliver Rowland a été l'un des grands animateurs de cete course, talonnant même Vergne lors des derniers tours. « Je suis encore surpris ! » déclare le pilote anglais après avoir signé son deuxième podium en Formule E. Avec deux podiums et trois poles positions à son actif, Rowland se trouve au 9ème rang au classement, avec 59 points, soit 28 points de retard sur Vergne. Il avait aussi signé la pole position mais il a été pénalisé, comme souvent en Formule E, peu avant le départ. Rowland analyse ainsi sa progression dans la série : « J’ai beaucoup de respect pour mon coéquipier (Sébastien Buemi), il m’a beaucoup appris ! Nous repoussons nos limites. Au début de la saison je n’étais pas du tout à son niveau, mais j’ai fait de grands progrès, car j’ai appris de lui ».
 
Sébastien Buemi lui, était le seul pilote à avoir remporté les deux épreuves de Formule E jamais présentées à Monaco, avant Vergne hier. Rowland est maintenant quatre positions devant son mentor au classement des pilotes. Si l’ascension du jeune loup continue, il pourrait être dans une position favorable lors de la finale à New York.
 
Avec seulement 33 points séparant les 10 premiers au classement général, et moins d’une seconde d’écart entre les 22 voitures lors de la séance de qualification à Monaco, la course à Berlin le 25 mai prochain s'annonce intéressante. Il y aura ensuite en juin le premier ePrix de Berne, en Suisse puis ce seront les art;res du port de Brooklyn, à New York, qui accueilleront les Formules E pour un double programme, mi-juillet. Le champion sera couronné au terme de ces deux courses.
 
Dans la série Jaguar I-Pace eTrophy, comme toujours en soutien de la Formule E, la course est à oublier pour Stefan Rzadzinski (TWR Techeetah) qui, seulement quelques virages après le départ, a connu un accrochage. Son 3ème cette saison. Cette fois, il a heurté Katherine Legge (Rahal Letterman Lanigan Racing) en reprenant la piste, après avoir eu un précédent accrochage avec Bryan Sellers (Rahal Letterman Lanigan Racing) qui a brisé sa suspension.
 
Rzdzinski, qui s’élançait en 4ème position, a connu un bon départ, dépassant Sellers pour la troisième place. Toutefois, les deux pilotes se sont touchés à plusieurs reprises, Rzdzinski fermant la porte à Sellers, ce qui a provoqué une sortie de virage plus large pour le Canadien, qui, en revenant en piste, a été surpris par legge et n'a pu l'éviter. Legge a dû abandonner et le pilote albertain a fini avec 2 tours de retard, après un arrêt aux puits pour des réparations.
 
Le Brésilien Cacá Bueno (Jaguar Brazil Racing) a remporté cette course, devant son coéquipier Sérgio Jimenez. L'Américain Bryan Sellers a été capable de compléter la course et de terminer sur le podium. C’est ce dernier qui est le meneur au championnat alors que Stefan Rzadzinski se trouve au dernier rang, avec deux podiums à son actif.


* En vidéo ci-dessous, voyez les meilleurs moments de la course de Formule E...