Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Un premier Top 5 cette saison pour l'équipe MIA en Continental Challenge

Un premier Top 5 cette saison pour l'équipe MIA en Continental Challenge

Dimanche 5 août 2018 par Eliane Gilain
Crédit photo: Wes Duenkel / MIA

Crédit photo: Wes Duenkel / MIA

L’équipe québécoise Motorsports In Action (MIA) a terminé en 5e position lors du Road America 120 dans la série IMSA Continental Tire SportsCar Challenge au Wisconsin ce samedi. 

Corey Fergus, natif de Columbus, et le montréalais Jesse Lazare ont signé leur premier Top 5 de la saison sur le tracé pittoresque de 6 kilomètres dans la région de Kettle Moraine au Wisconsin. L’équipe a connu des séances de pratique prometteuses alors que vendredi, Jesse et Corey ont établi les 4e et 2e meilleurs temps. Samedi matin, la McLaren 570s GT4 #69 a dominé le peloton lors de la troisième pratique en établissant le meilleur chrono.

Qualifiant en 4e position samedi matin, c’est Jesse Lazare qui a pris le départ de cette épreuve de 2 heures. Une neutralisation, qui est survenue tout juste après le départ, a donné le ton de la course qui a été interrompue une seconde fois peu avant la mi-course, cette fois-ci à cause d’un accident impressionnant entre deux compétiteurs. 

Tirant avantage de cette neutralisation, la McLaren Pfaff | Vero | Jetcraft | US Led | ATC Trailers #69 de Motorsports In Action est revenue dans les puits pour recevoir de nouveaux pneus, de l’essence et effectuer un changement de pilote. Corey Fergus a pris le volant de la voiture pour le reste de la course qui s’est déroulée sans neutralisations. Le pilote américain s’est imposé en piste dans le peloton des meneurs. Ayant beaucoup de batailles serrées en piste, il tentait de placer la McLaren 570s GT4 sur le podium. 

Alors que Corey était en 3e position, se rapprochant du 2e en établissant des temps record, l’équipe espérait qu’un drapeau jaune soit déployé puisqu’il manquait l’équivalant de deux tours d’essence à la voiture. Quelques incidents sont survenus, mais rien d’assez grave pour qu’une neutralisation ne soit ordonnée. Finalement, la McLaren a été forcée d’entrer aux puits pour un ravitaillement rapide d’essence à deux tours de la fin. Corey Fergus a réussi à ressortir des puits avant la Mustang de Kyle Marcelli qui était également entré aux puits, gagnant ainsi une position. 

L’équipe a effectué un travail remarquable lors des arrêts aux puits et entre les séances en piste, cette 5eposition représente donc mal les efforts de MIA qui reste en quête d’un premier podium cette saison. L’équipe se dirigera vers le Virginia International Raceway (ViR) le 18 août prochain. 

Pour Éric Kerub, le propriétaire de l’équipe : « Nous avons enfin eu l’aide tant attendue d’IMSA en ce qui concerne les Balances de Perfomance (BoP). Nous avions des attentes élevées pour l’épreuve à Road America qui nous avait souri l’an dernier alors que nous avions terminé sur le podium. Le week-end semblait très prometteur jusqu’à la séance de qualifications qui nous a démontré que nous n’étions pas les plus rapides en piste. Par contre, nous avions tout de même une voiture compétitive avec deux pilotes exceptionnellement talentueux et une équipe formidable, alors un podium et une éventuelle victoire étaient dans notre mire. Les événements ne se sont pas déroulés comme anticipés, mais nous avons fait du mieux que nous avons pu avec ce que nous avions. Je suis très fier de notre 5eposition considérant les difficultés que nous avons rencontrées lors de la première moitié de la saison ».

De son côté, Corey Fergusa indiqué : « Nous avons eu un bon week-end ici à Road America. Nous avions beaucoup de potentiel, l’équipe a fait un très bon travail durant nos arrêts aux puits. Jesse et moi avons eu un très bon changement de pilote et la course se déroulait bien alors que l’on remontait le peloton. Lorsque nous étions en troisième position, nous allions manquer d’essence alors nous avons dû rentrer aux puits pour pouvoir terminer l’épreuve, ce qui nous a placés en 5eposition. C’est dommage, car nous avons travaillé très fort pour un retour en force. Ça ne montre pas le réel potentiel que nous avions, mais je pense que nous avons tout de même démontré que nous sommes rapides et que nous sommes ici pour gagner. C’est vraiment dommage, car c’est une excellente voiture ».

Le Québécois Jesse Lazare a conclu : « Nous avions un très bon rythme lors de la course ce samedi. Nous étions bons dans la gestion des pneus et nous établissions de meilleurs temps que les meneurs. Malheureusement, une neutralisation a donné un avantage aux voitures qui ont une meilleure consommation d’essence. Ça nous a désavantagés à la fin, mais nous avions tout de même une voiture gagnante à tous égards ».