Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

NASCAR Pinty's : Alex Tagliani troisième à Edmonton

NASCAR Pinty's : Alex Tagliani troisième à Edmonton

Dimanche 29 juillet 2018 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Perry Nelson

Crédit photo: Perry Nelson

Alex Tagliani a terminé au troisième rang lors d’une course aux allures endiablées disputée samedi soir sur l’ovale d’un quart de mille du Edmonton International Raceway situé à Wetaskiwin en Alberta. Qualifié au septième rang, le pilote québécois est finalement monté au cinquième rang au 63e passage des 300 tours du LUXXOR 300 en prenant la mesure de l’Ontarien D. J. Kennington. À la suite de l’interruption obligatoire de l’épreuve au 150e tour, Tagliani occupait le quatrième rang, puis le troisième au 178e tour avant de prendre les commandes de la course quatre tours plus tard à la suite d’une neutralisation de la course. La pression était immense.

Le LUXXOR 300, septième étape de la série NASCAR Pinty’s, a été remporté par L.P. Dumoulin qui a arraché le premier rang à Tagliani au 284e tour pour finalement croiser l’arrivée devant Kevin Lacroix avec une priorité de 0,762 seconde. Tagliani a mené sa Chevrolet Camaro ZL1 EpiPen/RONA/St Hubert au troisième rang devant les voitures des Ontariens Cole Powell et D. J. Kennington.

« Nous avons réalisé une autre excellente performance ce soir, a déclaré Tagliani. Le voyage dans l’Ouest canadien a été très fructueux avec deux podiums en trois courses. Nous sommes toujours dans la lutte pour le championnat des pilotes. Je suis très satisfait du travail de l’équipe 22 Racing. La Chevrolet Camaro ZL1 EpiPen/RONA/St Hubert/Spectra Premium était bonne pour une troisième place. Je ne pense pas qu’on avait la voiture pour gagner. Lors de la dernière relance (280e tour), j’ai été un peu surpris par le fait que Kevin (Lacroix) ne soit pas correctement sorti du trou en glissant vers l’extérieur. Il a ouvert la porte et je suis entré à l’intérieur le plus proprement possible. On s’est à peine effleuré et je suis sorti du virage en première place. Puis deux tours plus tard, ma voiture a été tamponnée par l’éventuel vainqueur, qui a joué au chasse-neige, mais ça fait partie de la course comme il m’a dit. On verra ce que l’avenir nous offrira comme opportunité, mais en général, je suis très fier du travail de l’équipe. Nous allons à Trois-Rivières pour la prochaine étape et j’ai un titre de vainqueur de la course à défendre. »

Dix-sept pilotes ont pris le départ de la course et 14 ont croisé l’arrivée. Seulement cinq voitures ont terminé l’épreuve sur le tour du vainqueur. La course a été neutralisée deux fois pour un total de 13 tours.