Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Stefan Rzadzinski : 4ème place en Corée du Sud… suivant les ordres de son équipe !

Stefan Rzadzinski : 4ème place en Corée du Sud… suivant les ordres de son équipe !

Mercredi 21 juin 2017 par Eliane Gilain
Crédit photo: Zeeone Jay / Go Car Net

Crédit photo: Zeeone Jay / Go Car Net

Tel que nous l’avions annoncé au début du printemps, le pilote albertain Stefan Rzadzinski a effectué ses débuts en Asie le week-end dernier, plus précisément en Corée du Sud dans la série CJ SuperRace. C’est dans une Cadillac de la classe 6000 de l’écurie Atlas BX Racing Team qu’il s’est illustré, décrochant la 4ème position sur le circuit Everland Speedway. Stefan aurait toutefois pu terminer sur le podium n’eut été d’un ordre d’équipe à quelques tours de la fin.

 

Rzadzinski n’est pas pilote régulier dans la série, il n’est donc pas dans la course au championnat, mais deux de ses coéquipiers le sont. Il avait donc été convenu avant le départ de la course qu’un ordre tel que de laisser passer l’une des deux autres voitures Atlas BX Racing pourrait survenir durant la course. Cependant, Stefan a été surpris et déçu lorsque cela s’est produit. « Ça m’a pris un tour avant de réaliser l’ordre de l’équipe, un tour à réfléchir à ce qu’ils venaient de me demander » confirme Rzadzinski. « Je comprends tout à fait leur point de vue, c’est normal, mais en même temps, c’est difficile à avaler car j’aurais pu terminer sur le podium pour ma première course dans cette série.»

 

Des ordres comme cela sont très courant en sport automobile et ils sont compréhensibles dans l’optique de privilégier un pilote disputant un championnat. Le plus flagrant ordre de ce type, et celui qui a probablement le plus marqué les amateurs de course, ut celui donné en 2002 par la Scuderia Ferrari à Rubens Barrichello. Le coéquipier de Michael Schumacher s’était vu ordonner de laisser passer celui-ci pour la victoire quelques tours avant la fin d’un Grand Prix de Formule 1.

 

Est-ce moralement correct de demander une telle chose d’un pilote ? Stefan Rzadzinski semblait penser que non il y  quelques jours, mais maintenant il le comprend. Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte dans cette équation, bien que l’On puisse quelque peu comprendre la volonté d’un pilote de marquer les esprits en décrochant un podium dès ses débuts sur un autre continent. Cela lui aurait fait une très belle visibilité sur la scène internationale et, qui sait, une belle avancée pour sa carrière.

 

Stefan affirme que l’équipe s’est montrée très respectueuse et attentionnée envers lui cette fin de semaine, allant même jusqu’à le nommer pilote de réserve officiel de l’équipe. Cette manœuvre aura donc bénéficié au pilote albertain en vue d’une place à temps plein au sein de l’équipe.

 

À ce stade-ci, Rzadzinski ignore s’il disputera d’autres événements en Corée du Sud. Son année 2017 compte déjà plusieurs éléments positifs, comme sa participation à la Course des Champions, à Miami en janvier dernier, ou encore son podium décroché pour son retour en Formule 1600 au Grand Prix du Canada. Outre cette course en Corée du Sud, il planifie aussi disputer quelques épreuves dans la Coupe Nissan Micra.