Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Formule E : Neuf constructeurs homologués pour la saison 2018-19

Formule E : Neuf constructeurs homologués pour la saison 2018-19

Mardi 21 mars 2017 par Philippe Brasseur
Crédit photo: FIA Formula E

Crédit photo: FIA Formula E

La FIA a dévoilé ce jour les noms des neuf constructeurs homologués pour les 5ème, 6ème et 7ème saisons de Formule E de la FIA. La Saison Cinq représentera une étape majeure dans l’évolution du premier championnat FIA pour monoplaces entièrement propulsées à l’électricité puisque dès 2018-19, chaque pilote n’utilisera plus qu’une seule voiture par course, contre deux actuellement. Dans son annonce, la FIA indique : « Le nombre et la qualité de constructeurs ayant demandé et obtenu l’homologation de leur groupe motopropulseur pour trois saisons (de 2018-19 à 2020-21) viennent confirmer une fois de plus que ce championnat est en pleine expansion et qu’il est très attractif aussi bien en termes de chiffres d’audience que de partenariats. Avec cette série d’homologations, les groupes motopropulseurs seront en phase avec le nouveau cycle d’homologation du châssis et de la batterie, qui resteront standard jusqu’à la fin de la Saison Sept (2020-21). Aussi, tout nouveau constructeur souhaitant faire homologuer son groupe motopropulseur pourra le faire pour une période de deux ans pour la Saison Six et d’un an pour la saison suivante ».

Les constructeurs retenus sont les suivants :

ABT Formel E (représentant d'Audi)
BMW AG
DS Automobiles
Jaguar Land Rover
Mahindra Racing
NextEV NIO (manufacturier chinois)
Penske Autosport
Renault
Venturi Automobiles

« Le Championnat de Formule E de la FIA a un peu plus de trois ans d’existence et il compte déjà parmi les séries les plus intéressantes et les plus innovantes, non seulement en raison du format des épreuves mais aussi et surtout du fait de son développement technique » a commenté Jean Todt, le Président de la FIA. « L’homologation des groupes motopropulseurs qui seront utilisés à partir de la Saison Cinq marque une étape très importante car cela signifie que les voitures pourront courir deux fois plus longtemps pour un niveau de performances égal, sinon meilleur. Ceci montre comment le sport automobile peut stimuler et accélérer le développement de nouvelles technologies qui seront applicables ensuite aux voitures routières et dans ce cas précis, il joue un rôle fondamental puisqu’à ce jour, l’électricité est l’une des solutions les plus réalistes lorsqu’il s’agit de trouver des formes de mobilité plus durables pour l’avenir.»

Alejandro Agag, Fondateur et CEO de Formula E, a déclaré : « La mission du Championnat de Formule E de la FIA consiste à favoriser le développement de la technologie des véhicules électriques et des solutions énergétiques alternatives – ceci suppose la participation des constructeurs et des équipementiers automobiles. Lorsque nous avons lancé la série en 2012, nous comptions sur la présence d’au moins trois constructeurs avant la Saison Cinq. L’annonce de ce jour témoigne que les constructeurs engagés dans le championnat sont à la fois de qualité et nombreux, trois fois plus que selon nos attentes initiales ! Nous voyons bien que la Formule E est utile à l’industrie automobile et qu’elle peut attirer de nouveaux publics et partenaires commerciaux, comme en atteste le récent accord conclu avec Allianz.»

Cette saison, le Championnat de Formule E de la FIA a démarré en Afrique avec l’ePrix de Marrakech le 12 novembre. Il a ensuite emmené la course automobile jusqu’au cœur de la mégapole de Hong Kong le 9 octobre dernier et en fera autant à New York, qui accueillera les 15 et 16 juillet prochains dans ses cinq quartiers la toute première course pour voitures à roues découvertes approuvée par la FIA. Auparavant, le championnat aura investi des sites prestigieux tels que Monaco et d’autres grandes capitales, dont Mexico, Paris et Berlin. La dernière manche - en fait un programme double avec une course le samedi et l'autre le dimanche - est prévue, en principe, à Montréal fin juillet.

La Saison 2018/19 verra les débuts de la nouvelle monoplace, dont la forme a été initiée et définie par la FIA pour un design plus futuriste et plus esthétique. Elle sera produite par Spark Racing Technology qui a remporté l’appel d’offres relatif au châssis. A partir de la Saison Cinq, une nouvelle batterie standard fabriquée par McLaren Applied Technologies fera son apparition. Comme précisé à l’Article 4.1.3 de la procédure d'inscription, chaque constructeur est informé que la FIA a sélectionné ces fournisseurs uniques pour les batteries et le châssis et qu’il devra passer un contrat avec chacun d’entre eux.