Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Pour les passionnés qui souhaitent commencer en sport automobile...

Pour les passionnés qui souhaitent commencer en sport automobile...

Lundi 14 décembre 2015 par Eliane Gilain

Le 14 décembre 2015.– Parfois, les amateurs de course automobile voudraient bien tenter leur chance et passer de l’autre côté de la clôture. Plusieurs par contre, ne savent pas par où commencer. Du karting au lapping, en passant par les clubs de Time Attack, cet article vous permettra de mieux comprendre le milieu de la course non-professionnelle sur circuit.
 
Bien évidemment, le karting est la meilleure école pour apprendre les rudiments de la course automobile. Pour quelqu’un qui veut débuter et qui a un petit peu de budget, s’acheter un kart à moteur 4-Temps et aller pratiquer sur les pistes du Québec s’avère être une excellente option. Par contre, ce n’est pas tout le monde qui a accès à une place où entreposer son kart, ni le savoir pour le réparer et le maintenir.
 
C’est pourquoi beaucoup aiment le lapping. Vous pouvez le faire avec votre propre véhicule de route, sur la plupart des pistes du Québec. Si vous y prenez goût, plusieurs écoles vous proposent des cours pour vous perfectionner au volant de votre véhicule. L’école Track and Time offre un cours de pilotage pour les gens désirant faire du Time Attack. Un cours théorique est donné, ensuite les élèves entrent en piste lors d’une autre journée pour un cours pratique sur la piste de Sanair. Par la suite, vous êtes fin prêts à participer à des courses de Time Attack ici et en Ontario.
 
Le club AISA et le Circuit ICAR offrent également un cours théorique et pratique lorsque vous voulez faire du lapping, soit à St-Eustache ou à Mirabel. Des instructeurs vous montrent la piste de sorte que vous compreniez comment bien prendre les virages. Après cela, vous obtenez votre carte de membre et pouvez faire du lapping sur ces pistes quand cela vous plaît.
 
Vous pouvez aussi participer à des événements organisés par des clubs de lapping, certains plus compétitifs que d’autres. L'ASE Lapping Club ouvre les portes du circuit routier de St-Eustache à ses membres tous les lundis, d'avril à octobre. Le club Virages offre la possibilité aux amateurs de se rencontrer lors de soirées ou bien lors de sortie de karting pour discuter course, mais le club offre également des sorties à des pistes, telles que ICAR, pour que les membres puissent faire du lapping à leur guise. Le club Sunday Cup est dans le même style, offrant des sorties pour ses membres à Sanair, à l’Autodrome St-Eustache, au Circuit Mont-Tremblant et même à Calabogie, en Ontario.
 
Pour les gens voulant monter la difficulté d’un cran, il y a les clubs de Time Attack, tels que mentionnés plus haut. Il y a également le Club Autosport Delta Québec, dans la région de Québec. Ce club offre deux activités principales à ses membres, l’autoslalom et le lapping. L’autoslalom peut se faire en circuit routier, en mettant des cônes pour délimiter le parcours, ainsi que sur des pistes de karting. Vous pouvez aussi avoir un co-pilote vous guidant sur les pistes d’autoslalom, ce qui donne un avant goût du rallye à certains ! Toutes les sortes de voitures sont permises, mais puisque tous les tracés sont généralement étroits, cela donne encore plus de défi aux voitures puissantes.
 
Une série de Time Attack qui gagne en popularité est la série ontarienne Canadian Sport Compact Series (CSCS). Vous y retrouvez toutes sortes de voitures, d’une voiture de rue banale à un modèle prêt pour le Touring Car, réparties dans différentes catégories telles que les voitures à traction avant, à propulsion, etc. Vous n’avez pas besoin d’une licence de course ni d’un habit de nomex, dépendant de la catégorie, mais plusieurs commanditaires de cette série amateur sont des partenaires de séries officielles, tels que Pirelli, Versace, Motul, etc. C’est dans la CSCS que vous retrouverez la plus grande ressemblance avec une série de course officielle de circuit routier. Bien qu’ontarienne, la série est venue au Circuit ICAR en 2015 et elle pourrait être de retour en 2016.