Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Didier Schraenen : Chance et malchance au GP3R

Didier Schraenen : Chance et malchance au GP3R

Lundi 12 août 2013 par Philippe Brasseur

Le 12 août 2013.- L’animateur Didier Schraenen participait le week-end dernier à la 44ème édition du Grand Prix de Trois-Rivières. Il comptait bien signer un quatorzième podium sur le circuit trifluvien qu’il affectionne particulièrement. Le pilote NRJ STCH Dodge Yamaha RDS est venu bien près de tenir sa promesse.
 
Dans la course du vendredi soir Didier s’élançait de la quatrième place. Après quelques beaux échanges avec Sergio Pasian et Tristan DeGrand il se retrouvait quatrième juste avant d’entamer l’avant dernier tour quand, à la sortie du virage Villeneuve, son levier de vitesse s’est brisé. « Je pense que j’y allais un peu fort lors du passage des rapports. Il faut dire que la lutte était intense avec Tristant et j’avais Pascal Bellemare dans ma boîte de vitesses. Au moment où le bris est survenu je n’en revenais pas qu’après une telle lutte j’allais être contraint à l’abandon. Puis coup de chance; le drapeau rouge a été déployé suite à un accident derrière moi. J’ai pu garder ma quatrième place derrière Michel Bonnet impérial au volant de sa Vector, Thomas McGregor et Tristant DeGrand et leur Spectrum. » 
 
Dans la deuxième épreuve, celle du samedi, Didier s’élançait à nouveau de la quatrième place. À nouveau il s’emparait rapidement du troisième rang qu’il gardera jusqu’au dernier tour. Malheureusement, une terrible malchance est venue l’empêcher d’atteindre son objectif. La pompe à essence de sa CMV a rendu l’âme à quatre virages du drapeau à damier. « Je venais de me dire que je devais me concentrer sur mon pilotage après avoir pensé que c’était dans la poche en entreprenant la ligne droite du Carmel pour la dernière fois. Soudain le moteur s’est arrêté net avec moins d’un demi-tour à faire. Inutile de vous dire à quel point j’étais déçu. L’équipe m’avait donné une excellente voiture et n’eut été des retardataires on aurait pu se battre pour la deuxième place. »
 
Après s’être immobilisé en bordure de piste Didier n’en revenait tout simplement pas de ce coup du sort qui l’empêchait de terminer le week-end en beauté. « J’ai fermé les yeux et laissé ma tête basculer en arrière. Je les ai ouverts quand quelqu’un m’a demandé si j’allais bien. J’ai répondu que oui en me demandant pourquoi il me posait une telle question. Plus tard les gens du service médical m’ont raconté qu’en me voyant sur le grand écran;  immobile, visière fermée, ils ont pensé que j’avais eu un malaise. Je me suis excusé en leur expliquant que je tentais simplement d’avaler la pilule en restant zen. J’ai finalement hérité de la 10ème place puisqu’on avait mis un tour à la moitié du peloton. Michel Bonnet remportait une deuxième victoire de suite suivi cette fois par Tristant DeGrand et Chase Pelletier qui signait son premier podium au Formula Tour 1600.»
 
Didier conserve de justesse sa deuxième place au championnat avec deux courses à faire lors de la Classique d’automne du Mont Tremblant les 20-21-22 septembre prochain. C’est toujours Thomas McGregor qui mène dans la course au titre malgré un abandon samedi. Tristan DeGrand est troisième devant Michel Bonnet et Chase Pelletier.
 
En plus de ses deux courses au Formula Tour 1600, Didier Schraenen a aussi eu la chance de conduire le bolide qu’Andrew Ranger a mené à la deuxième place dans le cadre de la course Nascar Canadian Tire. Son rôle était fort simple, faire quelques tours en pratique afin d’officialiser l’inscription de la voiture no 27 La cité de Mirabel. « J’aurais bien aimé pouvoir la pousser un peu, mais mes instructions étaient de rouler à 50%. Quel gaspillage ! » de dire le vétéran pilote avec un large sourire.