Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

24 Heures du Nürburgring ce week-end : Nissan et Ferrari défient les constructeurs allemands ! (+ LIVE vidéo)

24 Heures du Nürburgring ce week-end : Nissan et Ferrari défient les constructeurs allemands ! (+ LIVE vidéo)

Vendredi 21 juin 2019 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Sébastien Krings

Crédit photo: Sébastien Krings

C’est ce week-end qu’aura lieu l’édition 2019 des 24 Heures du Nürburgring. Réservée aux voitures GT3, GT4 et Touring Car, cette course est devenue au fil du temps bien plus que la course d’Endurance par excellence en Allemagne, mais une authentique course internationale pour laquelle plusieurs manufacturiers, surtout allemands, engagent des moyens importants pour tenter de l’emporter.

Inauguré en 1927, le circuit du Nürburgring, surnommé l’Enfer vert, contribue à lui seul pour une bonne part à l’aura importante des 24 Heures. Désormais, depuis la création du nouveau circuit Grand Prix en 1984, l’épreuve se dispute sur les deux circuits, reliés par de courtes bretelles, de manière à créer un tour de piste long de plus de 25 km. Et, cela n’est pas de trop compte-tenu de l’impressionnant trafic ! Car les 24 Heures du Nürburgring ont réuni certaines années pas moins de 240 voitures au départ ! Cette année, on pourrait presque dire que c’est une petite édition au niveau des inscrits avec "seulement" 160 équipages attendus au départ demain, samedi, mais la qualité est impressionnante.

Porsche, Mercedes, Audi, BMW sont là en force et devraient se disputer la victoire face à Nissan et Ferrari, les deux seuls constructeurs à oser défier ouvertement les favoris allemands en GT3 avec leurs modèles GT-R (Nissan) et 488 (Ferrari), la catégorie reine de cette course. Certes il y a aussi quelques équipes privées qui engagent des Lamborghini Huracan et Aston Martin Vantage, tout comme la Scuderia Cameron Glickenhaus et ses voitures non homologuées en GT3, mais elles apparaissent avoir encore moins de chance que les équipes supportées par Nismo (Nissan) et la structure compétition client de Ferrari.

Si aucun pilote canadien n’est cette année au départ (seuls Kuno Wittmer et Bruno Spengler ont pris part à cette épreuve à quelques reprises les dernières années), nombre de pilotes ayant l’expérience de l’Endurance mondiale, de la F1, de la FE, du DTM et évidemment les championnats nationaux allemands forment la grille de départ.

Au terme des qualifications présentées aujourd’hui, Mercedes, avec ses AMG GT3, a monopolisé la première ligne de départ. Maro Engel a réalisé la pole position devant Maximilian Götz. La première Porsche 911 GT3-R, celle de Laurens Vanthoor, est en 3ème place, devant la 1ère des Audi R8 LMS officielles, celle du Phoenix Racing pilotée aux qualifs par Frédéric Vervish (le coéquipier de l’Ontarien Roman de Angelis lors des dernières 24 Heures de Daytona). Mathieu Jaminet (Porsche) complète le Top 5.

À noter que si un tour de piste se négocie en un peu plus de 8 minutes et 10 secondes pour les meilleures GT3, seulement 137 millièmes de seconde séparaient Engel de Götz aux qualifs !

Qu’en sera-t-il demain et dimanche en course ? Bien des imprévus peuvent survenir lors de cette course, à commencer par des conditions climatiques souvent capricieuses. L’événement est à suivre en direct sur la page Youtube du Nürburgring ou en cliquant sur le lien ci-dessous. Le départ est prévu à 15h30 locales (9h30 du matin, heure du Québec).