Mercredi, 20 juin 2018 - Heure  (Québec)
Série W.R.L.: Une épreuve de 14 heures à Daytona pour Jean-Sébastien Sauriol
Publié le mardi 12 juin 2018 par Eliane Gilain

Série W.R.L.: Une épreuve de 14 heures à Daytona pour Jean-Sébastien Sauriol | PolePosition.ca
Photo: courtoisie Loose Canon Racing
Jean-Sébastien Sauriol était de retour derrière le volant de la Porsche 997 de l’équipe Loose Canon Racing dans la série World Racing League pour une course d’endurance de 14 heures le week-end dernier. Le tout s'est terminé avec  une 5ème position dans la classe GTO pour le pilote québécois.

C’est en Floride, sur le circuit routier de Daytona, utilisé notamment en janvier pour les fameuses 24 Heures de Daytona des séries IMSA, que se déroulait cette course. Bien que la mauvaise température ait causé des arrêts de l’épreuve, ce fut un événement réussi pour l’équipe qui effectuait sa deuxième épreuve au volant de la voiture. « Ça a été une très belle course » de dire Jean-Sébastien qui effectuait cet événement avec Preston Brown, Cody Forbes et Max Wobbles comme coéquipiers. Leur Porsche 997 est une ancienne voiture du Koni Challenge, mieux connu sous le nom moderne de Continental Tire Sports Car Challenge.

« Le format est différent des courses de la série American Endurance Racing (AER). Pour économiser, on commence directement en course après seulement trois tours de chauffe. L’ordre de départ est déterminé par l’ordre au championnat. Nous étions donc derniers, mais avec 14 heures de course devant nous, ce n’était pas grave » a précisé Sauriol, qui ajoute : « J’ai pris le départ et je suis remonté en 4ème position après une heure et demie de course. Quand Cody a pris le relais, il a eu une crevaison, car le pneu avait trop de pression. Pour ne pas prendre de chance, on a changé tous les pneus, ce qui nous a retardés. Nous avons également manqué d’essence, car nous avions un nouveau réservoir, on y allait donc un peu à l’aveuglette ».

À deux reprises, la course a été interrompue par des épisodes de foudre. « Lorsque j’ai fait mon relais sous la pluie, j’ai eu beaucoup de plaisir. J’avais 10 secondes d’avance sur le deuxième. Je pense que c’est mon expérience en conduite sur glace qui fait que j’excelle sous la pluie » a relaté Jean-Sébastien.

La fin de l’épreuve s’est toutefois moins bien déroulée alors que des erreurs d’équipe ont enlevé tout espoir au podium. « Cody a conduit trop proche d’une remorque puis il a dépassé deux voitures sous un drapeau jaune. Nous avons eu une pénalité de 6 minutes. C’est dommage, car nous étions 3èmes avec 5 heures à faire, on aurait pu gagner la course » analyse Sauriol, qui conclut : « Courir à Daytona est prestigieux, j’ai eu du plaisir, car l’adhérence est différente et les transitions intéressantes. J’espère continuer avec cette équipe parce que la voiture est puissante et elle a du potentiel ».




Partager sur Facebook
L'édition est disponible, en version numérique dès maintenant sur www.poleposition.ca/magazine et version papier en kiosque. Grand Prix de Trois-Rivières 2018! Lisez dès maintenant la revue en ligne

SportRadio.ca
 EN DIRECT / LIVE

Site web de SportRadio.ca
Notre groupe facebook, visitez-nous! Aimez notre fan page sur facebook! Suivez-nous sur twitter à @PolePositionMag Suivez-nous sur Instagram à #polepositionmagazine