Mercredi, 13 décembre 2017 - Heure  (Québec)
Crystel Charest : Qui est la seule femme pilote en série Super Production Challenge ?
Publié le mercredi 06 décembre 2017 par Eliane Gilain

Crystel Charest : Qui est la seule femme pilote en série Super Production Challenge ? | PolePosition.ca
Photo: LAPSE Motorsport
Discrète dans la vie, elle est bien présente en piste depuis 4 saisons dans la série Super Production Challenge (SPC) au volant de sa Mini Cooper. Crystel Charest est dentiste la semaine, pilote la fin de semaine ! En 2017, elle a fini Top 6 le championnat SPC, après s'être classée onzième en 2016 et douzième en 2015. Rencontre avec une pilote qui a su faire sa place dans le monde du sport automobile québécois...

Crystel, pourquoi as-tu décidé de te lancer en course automobile ?

J’ai commencé il y a 5 ans. Sylvain (Laporte, son conjoint) a toujours fait de la course automobile, mais lorsque je l’ai connu il était en sabbatique. Je ne connaissais pas du tout le milieu du sport automobile. Mes sports étaient alors le vélo, le patin à roues alignées et le ski. Quand j’ai connu Sylvain, il y a 7 ans, il avait le goût de ressortir sa voiture de course. Nous sommes allés à Sanair, où il m’a fait faire des tours côté passager pour voir si j’avais peur ou si j’avais mal au cœur ! J’ai trouvé ça trippant alors il m’a laissé le volant et j’ai piloté toute la journée. Quand Sylvain a vu que j’aimais ça, il m’a inscrit à des cours pour que j’obtienne ma licence de course.

Comment se sont déroulés tes débuts de la course automobile ?

Je ne suis pas quelqu’un de compétitif, je suis plutôt perfectionniste et j’aime les nouveaux défis. Quand je faisais mes cours de pilotage, j’allais de plus en plus vite, mon défi principal était de battre mon chrono. À la fin du cours, on a fait une course et c’était tous des gars crinqués, je ne me reconnaissais pas vraiment là-dedans et je me suis beaucoup questionnée. Mais avec le temps, j’ai appris à connaître les gens autour de moi, j’ai compris que c’était une place pour n’importe qui. Sylvain a repris la compétition quand il a vu que je voulais aller plus loin en sport automobile.

Tu as fait quelques courses dans la série canadienne de voitures de tourisme (CTCC) en plus du SPC où tu roules régulièrement maintenant. Quelle série aimes-tu plus ?

Je suis plus à l’aise avec les pneus en CTCC (des pneus lisses) parce que j’ai commencé avec ça. En Super Production Challenge, les pneus glissent et crient. J’ai vu les courses en CTCC comme un défi, je voulais me prouver que j’étais capable. Ceci dit, l'intérêt pour les pneus utilisés ne représente pas la seule raison de ma motivation à rouler en CTCC mais pour moi, la course n’est pas seulement le pilotage, il y a l’ambiance autour. En CTCC, l’organisation est excellente et les pilotes sont de haut niveau mais c’est une question de budget et de disponibilité. C’est beaucoup de sacrifice de temps et, à mon niveau, la course est un passe-temps.

Cela représente-t-il un défi particulier d'être la seule pilote féminine en Super Production Challenge ?

Le sport automobile est encore un nouveau sport pour moi, mais quand je regarde des courses à la télévision, ça me frappe le manque de pilotes féminines. Au moins au Québec, nous avons Valérie Limoges et Valérie Chiasson qui performent très bien. Elles sont exposées médiatiquement et je pense que c’est ce qu’il faut faire pour réussir. Pour ma part, je ne suis pas la plus combative, je veux juste que ça se passe bien en piste alors j’ai tendance à ouvrir la porte. Mais lorsque je me suis battue en piste, c'était épouvantable pour le gars en avant de moi qui ne voulait pas me laisser passer ! Lorsque je performe bien, les félicitations ne sont pas toujours faciles. Par contre, certaines personnes qui me jugeaient au début viennent me voir maintenant pour me parler de mon amélioration. Je ne suis pas la meilleure mais je progresse à chaque saison.


** La série SPC sera de retour sur les pistes du Québec et de l'Ontario en 2018, avec un calendrier qui devrait proposer davantage de diversité de circuits qu'en 2017. Détails dans la prochaine édition du magazine Pole-Position.




Partager sur Facebook
Notre groupe facebook, visitez-nous! Aimez notre fan page sur facebook! Suivez-nous sur twitter à @PolePositionMag Suivez-nous sur Instagram à #polepositionmagazine

SportRadio.ca
 EN DIRECT / LIVE

Site web de SportRadio.ca