Mercredi, 13 décembre 2017 - Heure  (Québec)
Mikael Grenier en GT3 l’an prochain et peut-être aussi en Endurance mondiale (WEC) !
Publié le mardi 05 décembre 2017 par Eliane Gilain

Mikael Grenier en GT3 l’an prochain et peut-être aussi en Endurance mondiale (WEC) ! | PolePosition.ca
Photo: courtoisie M.Grenier
Après avoir remporté le championnat de Super Trophée Lamborghini en Europe le mois dernier, Mikael Grenier a effectué des essais concluants sur une LMP1 en Espagne plus tôt ce mois-ci, sur la Enso CLM P1/01 propulsée par Nissan de l’équipe ByKolles Racing.

« Les essais se sont très bien déroulés » affirme Mikael. « Une LMP1 est très différente d’une Lamborghini, ça ressemble davantage à une monoplace » ajoute-t-il.

Logiquement, il a fallu au pilote un petit temps d’adaptation à la voiture, qu’il a qualifiée de fusée ! L’équipe ByKolles, qui court dans la série d’Endurance mondiale (WEC), est à la recherche de pilotes pour la prochaine saison, qui sera à cheval sur deux années civiles, débutera en mai prochain à Spa et inclura deux fois les 24 Heures du Mans, soit en juin 2018 puis 2019, la manche finale de la saison.

L’équipe effectuera une deuxième séance d’essais ce mois-ci, mais ce n’est pas confirmé encore si Mikael s’y rendra. Il faut rappeler par ailleurs que l’équipe de Colin Kolles a l’habitude de changer fréquemment ses pilotes, la préparation de sa LMP1 (on a l’habitude de souligner dans les paddocks d’Endurance que seul le moteur Nissan est fiable !) autant que le caractère, que l’on peut qualifier de spécial, du patron de l’équipe amenant souvent à des remplacements de pilotes qui amènent du budget et partent au but d’une ou deux courses.

Si Mikael n’est pas retenu pour un volant en WEC l’an prochain, il aura tout de même l’occasion de rouler en GT3 puisqu’il est devrait être retenu pour le programme de Lamborghini avec ce type de voiture. Ceci n’est pas confirmé encore, mais il y a de bonnes chances pour le pilote de Québec. « J’ai effectué des essais avec Lamborghini après le championnat mondial à Imola. Ça regarde très bien pour un volant dans la série Blancpain GT la saison prochaine. Nous serions trois pilotes puisque c’est une série qui comporte cinq événements dits sprint, et cinq endurances, dont les 24 Heures de Spa » explique Mikael.

Cette saison, Mikael Grenier était dans le programme junior de Lamborghini. La saison prochaine, il serait évidemment à temps plein sur une Huracan GT3. Si le moteur est le même que dans celui utilisé dans la série Super Trofeo (V10), le reste de la voiture est complètement différent.




Partager sur Facebook
Notre groupe facebook, visitez-nous! Aimez notre fan page sur facebook! Suivez-nous sur twitter à @PolePositionMag Suivez-nous sur Instagram à #polepositionmagazine

SportRadio.ca
 EN DIRECT / LIVE

Site web de SportRadio.ca