Mardi, 17 octobre 2017 - Heure  (Québec)
Bilan du Petit Le Mans : Succès Nissan en Prototype, l’Ontarien Garett Grist 1er en PC
Publié le mardi 10 octobre 2017 par Eliane Gilain

Bilan du Petit Le Mans : Succès Nissan en Prototype, l’Ontarien Garett Grist 1er en PC | PolePosition.ca
Photo: Jake Galstad / LAT Image
Étape finale de la saison 2017 du championnat IMSA SportsCar, le Petit Le Mans présenté sur le circuit de Road Atlanta, en Géorgie, fêtait sa 20ème édition samedi dernier... 39 équipages au départ, répartis entre classes Prototype, prototype Challenge, GT Le Mans et GT Daytona, et aussi une course spectaculaire d'un bout à l'autre, particulièrement dans les catégories Prototype et GTLM.

Si l’équipe composée de Ricky et Jordan Taylor (Cadillac Racing) a remporté le championnat des pilotes malgré un abandon sur bris mécanique très tôt dans la course, la bataille en tête a apposé les autres Cadillac, les Nissan et les Oreca-Gibson LMP2, dont celle du Team Penske qui débutait dans la série en prévision d'un programme complet avec Acura l'an prochain.

Lors de la dernière heure de course, on a cru que la Nissan DPi No.22 pilotée par Pipo Derani allait vaincre les deux Cadillac de l'équipe Action Express Racing. Mais c'est la seconde Nissan de l'équipe ESM, la No.2 confiée au trio Ryan Dalziel, Scott Sharp (pilote et aussi co-propriétaire de l'équipe) et Brendon Hartley, qui a finalement émergé en tête dans les derniers tours pour offrir cette dernière victoire de la saison à l’équipe Tequila Patron ESM et Nissan.

Dane Cameron, Eric Curran et Mike Conway (Action Express Racing) terminent la course en deuxième position, ce qui donne à l’équipe la deuxième place au championnat. Une position identique pour Cameron et Curran au championnat des pilotes. Sur la troisième marche du podium, on retrouve Juan-Pablo Montoya, Simon Pagenaud et Hélio Castroneves sur l'Oreca LMP2 de l’équipe Penske. Bien que cet équipage a été rapidement retardé par une sortie de piste, l'équipage, très médiatique, a connu par la suite une épreuve sans ennui avec des relais brillants des trois pilotes.

Bruno Senna, Pipo Derani et Johannes Van Overbeek terminent 4èmes avec la seconde Nissan DPi, devant la seconde Cadillac du Action Express Racing, celle de Joao Barbosa, Christian Fittipaldi et Filipe Albuquerque. Ce dernier a cru longtemps pouvoir décrocher la victoire mais une pénalité à seulement 10 minutes du terme a ruiné ses espoirs. Le Top 6 est complété par le Canadien Misha Goikhberg, associé au Sud-Africain Stephen Simpson et à l'Américain Chris Miller, sur Oreca-Gibson LMP2.

En GTLM, Kuno Wittmer et ses équipiers Bill Auberlen et Alexander Sims ont offert la victoire à BMW (voir nouvelle d'hier à ce sujet sur poleposition.ca). Mais Kuno n'est pas le seul canadien à être monté sur la plus haute marche du podium, alors que l’équipe BAR1 Motorsports composée de l’Ontarien Garett Grist et des Américains Tommy Drissi et John Falb termine en 1ère position de la classe Prototype Challenge (PC). C’était la première victoire de ces trois pilotes dans la série WeatherTech SportsCar Championship, et aussi la dernière dans la classe PC, la catégorie qui utilisait encore des prototypes Oreca 2009 n'étant pas de retour l'an prochain. Il faut dire qu'ils n'étaient plus que trois inscrits en cette fin de saison !

Grist, qui a pris le départ de la course, s’est tout de suite imposé face aux autres PC. Mais, après 5 heures de course, l'équipe avait perdu ce 1er rang avant de le retrouver suite à un accrochage entre Kyle Masson (No. 38) et Nick Heidfeld (qui pilotait alors l'Oreca-Gibson du Rebellion Racing et était à ce moment là en tête toutes-catégories !) qui est venu changer la donne. L’équipe BAR1 Motorsports a alors repris la tête de l’épreuve dans sa catégorie, pour filer vers la victoire... loin derrière les voitures de la classe GTLM toutefois !

Un autre Canadian s'est signalé aux avant-postes, cette fois en classe GTD, alors que Daniel Morad (Porsche 911 GT3 R de l'équipe Alegra) a presque renoué avec la victoire dans cette course de 10 heures. Son coéquipier Michael Christensen s'est battu aux avant-postes lors des derniers tours mais c’est finalement le Land-Motorsport et son trio de pilotes composé de Connor Di Philippi, Sheldon Van der Linde et Christopher Mies qui a imposé son Audi R8 LMS, avec une avance de 15 secondes, un écart rarissime dans cette catégorie qui regroupait une fois encore près de la moitié des 39 inscrits. L’équipe Alegra, avec Christensen, Morad et Michael de Quesada, est tout de même montée sur la deuxième marche du podium alors qu'une autre équipe Porsche, celle du Park Place Motorsport (Lindsey/Bergmeister/McMurry) finit 3ème.

Moins de chance en revanche pour l'Ontarien Mark Wilkins, rapidement contraint à l'abandon avec son Acura NSX GT3. Au classement final du championnat des pilotes en GTD, le titre revient pour une seconde année de suite à Christina Nielsen et Alessandro Balzan (Ferrari 458 GT3), de l'équipe Scuderia Corsa.




Partager sur Facebook
Notre groupe facebook, visitez-nous! Aimez notre fan page sur facebook! Suivez-nous sur twitter à @PolePositionMag Suivez-nous sur Instagram à #polepositionmagazine

SportRadio.ca
 EN DIRECT / LIVE

Site web de SportRadio.ca